Comment réussir les Photos d’Urbex ?

La photo d’Urbex est une discipline exigeante, qui vous demandera de connaître les bases de la photo, de la prise de vue au développement digital. Si vous souhaitez uniquement des photos « souvenir » pour vous, histoire de pouvoir replonger rapidement dans vos explorations, ne perdez pas votre temps à lire cet article. En effet, si vous ne cherchez pas à produire des images qui sortent du lot, ou que vous n’avez pas pour objectif de vous faire remarques en tant que « photographe », les images que vous fournira votre téléphone portable suffiront amplement.

Si, au contraire, vous souhaitez essayer de construire une certaine notoriété, de marques les esprits, et d’envisager une certaine reconnaisssance pour votre travail photographique, je serai heureux de vous donner quelques indices (en toute modestie) pour commencer à y parvenir.

Le matériel ?

Au délà de l’urbex, la photo en général est perpétuellement animée par le débat du « matériel »… Reflex, Bridge, compact, Canon, Nikon, Sony, focale fixe ou zoom… Vous trouverez des milliers de sujets sur Internet, dans des forums ou sur Facebook qui parlent de la question du matériel du photographe… Alors, que devez-vous acheter ou posséder pour réussir vos photos d’Urbex ?

Ma réponse n’est peut-être pas celle que vous attendez, mais elle est la suivante : n’achetez rien ! Ni appareil photo, ni objectif. Commencez avec ce que vous avez ! Vous avez un boitier Reflex ? parfait… Un compact…. Cela ira très bien. Vous faites des photos avec votre téléphone : alors foncez !

En photo, comme dans bien des domaines, la queqtion du matériel est un faux débat que vous devez ignorer quand vous débutez. Comme pour les Youtubers…. Ce n’est pas celui qui a la meilleure image qui est le plus populaire… Mais celui qui a le meilleur discours, la meilleurs thématique, et qui parle ou présente des sujets qui vous intéresse.

Ce qui va compter, ce qui va tout changer, c’est VOTRE regard. C’est la façon dont vous vivez votre Urbex, et la façon dont vous souhaiter le retranscrire… Vous aimez les grandes pièces baignées de lumière : montrez-le. Vous aimez les espaces confinés, sombres et anxiogènes : Capturez-les ! Vous vibrez sur les détails, les objets, les gros plans : Alors photographiez-les !

La photo est d’une richesse incroyable : chaque individu est différent… Donnez le même équipement à 10 photographes, et mettez les au même endroit : vous aurez 10 photos différentes qui correspondent chacune à une vision : celle de la personne qui l’a faite.

Et les accessoires… Il m’en faut quand même quelques uns ?

Ici, c’est un peu différent… Vous devrez emmener avec vous quaelques accessoires indispensables, à commencer par une ou des lumière(s). En effet, sans lumière, il n’y a pas de photo possible. Un panneau LED sera une très bonne dépense. Des lampes torches aussi, pourquoi pas, à condition de pouvoir régler le faiseau (concentré ou large).  Autre indispensable : pensez au trépied… Il pourra stabiliser votre appareil, ou votre smartphone avec le support adéquat. En condition de luminosité faible, un trépied est indispensable pour éviter de rentrer chez soi avec des photos floues… Pensez aussi à une batterie externe (puisque vous aurez partagé votre position GPS avec un proche, celle de votre téléphone va fondre à vue d’oeil).

Les photos de cert article ont été réalisées avec un Redmi Note 7 ou un Samung Galaxy A40 (Le Camping Fantome, Goliath Standart, Blue Boat, Hotel Hirondelle, et Remonte Pente).

Et après ? Quelles sont les limites du Smartphone ?

Il y a 2 principales limites à l’utilisation d’un Spartphone pour réussir les photos d’Urbex… La première est la qualité des optiques. Vous remarquerez qu’un objectif de smartphone est minuscule en comparaison d’un objectif de Reflex, et cela à un impact que la qualité optique, et donc la qualité de vos photos. Mais vous aurez bien le temps d’atteindre cette limite !

La deuxième limite est qu’un Smartphone fabrique des jpg. Un reflex fabrique des Raw. C’est un format Brut, sans compression qui offre beaucoup depossibilités quand on commence à retoucher ses images… Là aussi, vous avez le temps… Les filtres intégrées à votre téléphone vous permettront largement de tester beaucoup de choses, et pourquoi pas, de commencer à trouver « votre » style, votre rendu photo, celui qui vous est personnel.

Donc, si ce n’est pas mon équipement photo, qu’est-ce qui fait la différence ?

C’est tout simple : c’est vous ! C’est votre cadrage, votre composition, votre vision, votre ressenti. Ne prenez jamais la voie « facile » de faire des photos qui plaisent aux gens? Vous perdrez votre âme de photographe, et au final, vos photos ressembleront aux photos de tout le monde. Assumez-vous, assumez votre regard, assumez vos différences…. Personnellement, je suis daltonien. Pendant plusieurs années, j’ai essayé de « gommer » ce défaut de vision pour produire des images qui plaisent à tous. Je m’y suis perdu. Mes images n’étaient plus les miennes : elles étaient comme elles devaient petre pour qu’elles plaisent aux autres.

Ne tombez pas dans le piège du clientèlisme, faites des photos qui vous ressemblent et qui viennent de vous. Votre identité de photographe est là : affirmez-la !

Bonnes photos à tous !

Autres Articles

Comment trouver un Spot Urbex ?

Comment trouver un Spot Urbex ? Une fois que l'on a décidé de se mettre à la photographie d'Urbex, que l'on a préparé son équipement et que l'on a bien assimilé les règles

COMMANDEZ UN TIRAGE PHOTO

A DECOUVRIR

COMMANDEZ UN TIRAGE PHOTO